Végétarien – Vegan – Flexitarien, c’est quoi?

Bonjour à tous chers Rumjublers ! Aujourd’hui un article un peu « dico » sur le monde « tarien ». Il y a quelques temps je publiais un article sur mon intention de devenir « à moitié végétarienne », le lendemain je recevais un commentaire de anaverbaniablog qui m’expliquait que mon usage tu terme « végétarien » était erroné et que je souhaitais visiblement m’approcher du flexitarisme. Intéressée par la découverte de ce mot j’ai fais mes recherches et j’ai pas mal été éclairée sur le domaine et beaucoup à l’aide du livre La méthode flexitarienne,* voilà ce que j’ai pu comprendre :

Il existe 4 types de végétarisme :

1. Les lacto-ovo-végétariens qui représentent la majorité de la communauté végétarienne. Ils ne mangent pas de viande mais se permettent les produits laitiers et les œufs.

2. Les lacto-végétariens, eux suivent le modèle végétalien mais s’accorde le droit de manger des produits laitiers.

3. Le végétarien strict ou végétalien qui ne mange ni viande, ni lait, ni œufs, ni miel ni rien qui provient d’un animal.

4. Le végan, c’est exactement comme le végétarien strict mais étendu à tout le mode de vie et pas seulement dans la consommation alimentaire, ce mode de vie exclu tout produit dérivé d’animaux : cuire, cosmétiques …

Le flexitarien pourrait être considéré comme l’étape intermédiaire entre l’omnivore et le lacto-ovo-végétarien. Le flexitarien l’est souvent sans s’en rendre compte et adopte cette hygiène de vie plus par sensibilité écologique que par sensibilité à la cause animale (évidemment présente aussi). Dans cette diète (j’entends par là un mode alimentaire et non une restriction) il n’est pas question de ne plus manger du tout de viande, le tout est d’adopter un équilibre alimentaire le plus sein possible c’est à dire une consommation de produit animal limité à maximum 3 fois par semaines, une limitation le plus possible de produits transformés et de plats préparés en mettant l’accent sur les produits bruts, le moins transformés possibles et les plats fait maisons et évidemment les fruits et légumes frais à volonté et une attention particulière à l’indice et la charge glycémique des denrées.

Donc au final mon intitulé de « 50 % végétarienne » n’était pas si faux que ça et en effet le mot qui convient le mieux à ce que je recherche comme modèle alimentaire est le flexitarisme, je tiens à remercier anaverbaniablog pour me l’avoir fait découvrir. Évidemment tout cela est très concis mais si cela vous intéresse je ferais un article plus complet sur le flexitarisme prochainement.

A venir des « flexirecettes ». J’espère que cet article vous aura plus, n’hésitez pas à partager votre expérience!

Voici un autre livre qui pourrait vous intéresser : Végétarien à temps partiel.*

A bientôt et profitez !

*Cet article contient des liens affiliés vous pouvez vous référer à ma page « bienvenue dans mon petit bazar » pour connaître ma politique à ce sujet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s